mercredi 8 mai 2013

The Elders Scrolls Online, il y a de quoi rêver !

Un nouveau MMO ? NON ! Un nouveau CACA ? JAMAIS ! Un nouveau GRAAL ? C'est Elders Of Scrolls Online ! Après ces rimes chargées en émotion, vous avez surement du deviner que mon article va se tourner vers la création de ZeniMax Online Studios, sublime, de part sa lignée, de part son histoire, de part sa magnificence. Bon alors ce TESO, il annonce quoi ?

Commençons par la commencement, comme tout MMORPG qui se respecte, il y a des personnages (non, jure ?), de beaux personnage personnalisables à volonté, les fans du mouvement usurpe-une-star-parce-que-t'es-sur-aion seront donc ravis. Regardez cette beauté reptilienne :

Cassez-vous bande de zoophiles...



Nous retrouvons aussi le légendaire système de factions, les adorateurs de l'Alliance sur WoW y trouveront leur compte car il existe une faction du même nom sur TESO avec un petit suffixe ce qui donne L'Alliance de  Daguefilante, pour les autres, vous avez le choix entre Le Pacte de Cœurébène et le Domaine Aldemeri.
Chaque faction ayant ses classes, son choix sera très déterminant, j'insiste ! Grosso modo, vous devriez vous retrouver dans ce que j'appelle le triangle des Bermudes "Tank-Dps-Esclave/Healer (Rayez la mention inutile)".
Soulignons  les compétences qui sont très (trop ?) variées et évoluent, permettant à chacun d'avoir son style de jeu, je bien crois que le metagame aura du mal à se mettre en place à cause (grâce ?) à cette variété.
Dans mon élan de soulignement, soulignons aussi le fait que vous avez des emplacements limités de barre des sorts ce que je LOUE et que je SOUTIENT entièrement : Il faut plus qu'une Razer Naga pour avoir du skill.
L'ambiance s'annonce assez fidèle à la saga vue depuis mon œil d'observateur, ce qui est plutôt bien et apaise mes craintes sur la qualité du travail du studio...

Woohoo !

Studio qui m'étonne de plus en plus au fur et à mesure que je me documente, les développeurs ont pensé à mettre un vrai système de coop' avec, préparez vous, des combinaisons de compétences inter-classes !
L'IA est au rendez-vous et propose un réel challenge de difficulté croissante, fini les boss "poteaux" !
Pour ceux qui commencent à s'inquiéter, je vous le dis tout de suite, ce n'est surement pas le PvP qui fera défaut au jeu avec ses immenses 200 VS 200 à la Altérac au beau milieu du monde.

Vous avez reconnu les pays des différents volets j'imagine.


Je crois que je vous ai assez fait saliver comme ça, allez vous inscrire à la Beta pour les intéressés, et Dragonborn que je suis, je vous dis Meyz Voth Ahkrin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire