vendredi 10 mai 2013

Dragon Nest, des nouvelles de PSY !

Ambiance manga à la Flyff ?
C'est parti pour un nouveau test sur un MMORPG tout droit sorti de la base cachée de Kim Jong située à 40° 00' N 127° 00' E... Oups que dis-je ? Non ! Ne me tuez pas je présenterai votre jeu, je suis votre serviteur, je ferais connaître la grandeur de votre création au yeux de mes lecteurs... Bizarrement, je suis inspiré aujourd'hui, la réussite inespérée de ma composition y est pour quelque chose mais j'imagine que ma vie Ô combien intense ne vous intéresse pas, passons aux choses sérieuses avec ce que je nommerais Dragonica 3D  en mode hardcore gamer.

Comme d'habitude, on passe par la case obligée de la création du personnage qui constitue ma première et plus grande déception. Je n'ai JAMAIS vu un jeu proposant aussi peu de personnalisation : Les classes imposent un sexe prédéfini , donc pour les femelles passez votre chemin si vous optez pour un guerrier ou un clerc, nous autres, mâles peu virils aimons nous travestir.

Il fallait me croire...

Je lance le jeu, mitigé par les graphismes peu généreux : Les textures sont en trop faible résolution, les visages manquent de vie et on voit ses clones partout. Contre toute attente, on prend rapidement goût à cet univers très coloré et aux animations sympathiques. La bande son quant à elle m'a vraiment plu mais elle s'inscrit toujours dans le cadre du jeu coréen typique, c'est soit on adhère, soit on crache dessus comme on crache sur des kikoolols.

Je suis belle, je sais.

Armé de mon archère, j'avance dans ce territoire inconnu, où  il n'y a aucun échange communautaire, dans l'espoir et la conviction de reconnaître le Dragon Nest dont on m'avait parlé. Premier donjon, sympa, on conseille 4 joueurs, je le fais en solo (4 recommandés !) en difficulté Master, just LIKE A BOSS. Deuxième donjon, plus sympa, les boss sont bien pensés et l'IA est de plus en plus inventive avec des grenadiers et des guerriers enragés. Troisième donjon, coup de foudre, j'aime ce gameplay nerveux, c'est puissant, rapide, addictif, magnifique, je suis juste charmé.

Ajoutez-y des compétences fortement présentes et en perpétuelle évolution, c'est loin d'être limité à du spam de touche(s), chaque déplacement compte, chaque esquive, chaque choix, il y a de la pression, et la pression c'est comme KFC, c'est so goood ! (Ils m'ont corrompu, regardez Truman Show, vous comprendrez) L'histoire ne s'arrête pas là, il y a une spécialisation à la Flyff au level 15 qui enrichit encore plus ce gameplay que j’idolâtre, j'ai trop hâte de sniper les malheureux infortunés qui se trouveront sur ma route...

J'ai galéré à prendre un screen convenable, mais c'est là !

Enfin, et je n'ai malheureusement pas encore eu l'occasion de le tester, le point le plus cool sur DN, c'est le PvP qui d'après les vidéos et les quelques avis est ÉPIQUE, il y a plusieurs modes, riches, variés pour satisfaire les plus sanguins d'entre vous.

Nous vous attendons IG, le jeu est à tester, c'est limite le meilleur F2P que j'ai testé avec Tera donc n'hésitez pas à venir massacrer des faibles avec le reste de la team ! Moi : Erasya.

PS: Un gameplay va pas tarder à être posté, dès que j'aurais le courage d'upload sur YouTube, stay tuned... Aussi, si vous avez aimé, partagez !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire